Non classé

Un nouveau supérieur général pour l’Institut du Bon Pasteur

Le chapitre général de l’Institut du Bon Pasteur, réuni à Courtalain du 26 août au 1er septembre, a élu le 28 août, en la fête de s. Augustin, Monsieur l’abbé Luis Gabriel Barrero Zabaleta supérieur général de l’Institut du Bon Pasteur. Le chapitre général a élu aussi MM. les abbés Paul Aulagnier et Yannick Vella assistants du supérieur.

Monsieur l’abbé Luis Gabriel Barrero Zabaleta est né le 5 décembre 1966 à Bogotá, en Colombie. A l’issue de sa formation sacerdotale, reçue au séminaire Notre-Dame Corédemptrice à La Reja (Argentine), il a été ordonné prêtre le 14 décembre 1997. Au sein de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, il a exercé son ministère dans diverses responsabilités pastorales au Chili.

À partir de l’an 2000, et pendant 14 ans, il a exercé son ministère dans le diocèse de San Bernardo, au Chili, près de la capitale Santiago, où il a été vicaire, puis curé de paroisse. C’est à partir de 2014 qu’il rejoint l’Institut du Bon Pasteur, et réside dans la maison de Bogotà, en Colombie. Il devient supérieur de cette maison en 2017.

Dès son élection, le nouveau supérieur général a voulu attirer l’attention de tous les prêtres de l’Institut, dans la fidélité à ses traditions fondatrices, sur la situation actuelle du monde et sur l’importance des méthodes traditionnelles pour répondre comme de bons pasteurs à ces besoins modernes : notre époque étant marquée par le manque de vie intérieur et par la superficialité, les membres de l’Institut doivent être véritablement des lumières pour le monde, par leur esprit de foi, d’espérance, et de charité. Et ils ne pourront le devenir qu’en approfondissant sans cesse leur vie intérieure, ancrée dans la solidité de leurs convictions traditionnelles. C’est l’unique moyen qui permettra de ne pas se laisser vaincre par l’individualisme ou par une confiance trop importante dans les structures, au détriment de la vérité et de l’amour du prochain.

Afin d’accomplir fidèlement sa fonction, M. l’abbé Luis Gabriel Barrero demande aux prêtres, aux fidèles et aux amis de l’Institut de prier pour sa mission : L’Institut du Bon Pasteur est une œuvre enthousiasmante, pleine d’avenir et de talents, que Dieu bénit de ses grâces. Il exprime enfin sa joie de pouvoir travailler ainsi tous ensemble, prêtres et fidèles, à la réalisation de la volonté de Dieu.

Abbé Mateusz Markiewicz
Secrétaire général

Partager