Une vocation sacerdotale ?

Le désir d’entrer au séminaire et de suivre la voie du sacerdoce présuppose une vie chrétienne solide, en fréquentant assidûment les sacrements, en s’appliquant à ses devoirs d’état, et en étant animé d’un grand désir de sauver les âmes, avec la volonté de servir Dieu et l’Eglise catholique totalement. Le candidat doit mener une vie morale cohérente avec l’état qu’il désire embrasser, et il doit posséder aussi les aptitudes intellectuelles pour apprendre la doctrine de l’Eglise, en vue de pouvoir nourrir le troupeau qui lui sera confié.

Tout jeune catholique doit considérer devant Dieu l’état de vie en lequel, concrètement, il pourra servir Dieu de la meilleure façon. Il ne s’agit pas d’attendre un appel extraordinaire, mais de faire un choix éclairé, avec son intelligence et sa volonté mues par la foi et la charité. Pour cela, il est nécessaire de prier beaucoup, en particulier la Vierge Marie, de s’ouvrir à un directeur spirituel, et de prendre une décision avec générosité. Dans ce processus de discernement, dans le cas où un candidat s’oriente vers la vie sacerdotale, il est nécessaire de considérer attentivement l’institution ou la congrégation qui lui permettra de servir au mieux Notre-Seigneur.

Les candidats désireux de servir Jésus-Christ et l’Eglise comme prêtres de l’Institut du Bon Pasteur peuvent s’adresser par mail au secrétariat du recteur, et éventuellement faire une demande pour effectuer un séjour au sein de la communauté, qui sera très heureuse de leur faire partager sa vie quotidienne.

 

Partager