rentrée 2016-2017

rentrée 2016-2017

Septembre – Octobre 2016

img_1943-3

Deux mois et demi de vacances auront permis à nos séminaristes de prendre du repos, ainsi que de s’exercer aux tâches qui leur seront un jour confiées, grâce aux traditionnels apostolats d’été : camps scouts, camp d’enfants, stages dans des paroisses, aide à des retraites, catéchisme pour petits et grands.

Puis vint la rentrée, le 17 septembre, immédiatement suivie d’une retraite de cinq jours prêchée par le R.P. Jean-Baptiste, Chanoine régulier de la Mère de Dieu, de l’abbaye de Lagrasse. A travers des enseignements d’une rare qualité, notre prédicateur initia les séminaristes au combat spirituel, les invitant à considérer sous un angle original la place dévolue au Malin dans le plan de Dieu, comme l’indiquait le thème choisi : « Le démon, étrange serviteur de Dieu pour le bien des âmes ».

L’année académique s’ouvrit quant à elle par une très belle conférence du R.P. Pius Mary Noonan, Bénédictin de l’abbaye Saint-Joseph de Clairval, sur le thème des fins dernières. De quoi mettre en perspective les années d’étude dispensées au séminaire : être en mesure de préparer au mieux les âmes, une fois ordonné prêtre, au moment le plus décisif qui soit.

Ainsi galvanisés, nos séminaristes se sont joyeusement engagés dans cette nouvelle année scolaire, jouissant cette année du concours de professeurs qualifiés plus nombreux et d’intervenants extérieurs qui viendront nous faire profiter de leur expérience en divers domaines. De quoi offrir aux séminaristes une formation qui leur permette de répondre au mieux aux besoins de ceux qui vivent déjà en chrétiens, et de ceux, innombrables, à qui il s’agit d’annoncer avec à-propos l’Evangile du salut.

A ces séminaristes se sont adjoints, début octobre comme le veut la coutume, douze « nouveaux », qui portent à quarante-cinq les effectifs, et à quinze le nombre de nations représentées en nos murs ! Un beau modèle réduit de l’Eglise catholique, en somme, où les particularismes se conjuguent sous l’effet d’une même foi que vient vivifier la charité.